Terroirs Et Millesimes

Edition du 25/04/2017
 

MONTROSE AU SOMMET

Excellence

Château MONTROSE

Au sommet.


Nous avons aussi étudié le phénomène de première grappe, celle qui est au plus près du pied de vigne, et, pour la deuxième grappe, la plus éloignée, nous avons déterminé que le niveau de maturité était plus précoce sur les premières grappes que sur les secondes, nous récoltons ainsi en deux temps pour attendre la maturité optimale de chaque grappe. Toujours dans cette optique de précision et d’augmentation de la qualité, nous vinifions séparément, travaillons les vins de presse en réduisant volontairement les durées de cuvaison et rajoutons les meilleures presses. Tous ces efforts ont pour vocation de permettre à nos vins ayant une structure déjà très précise de gagner en élégance et en complexité, et de permettre à notre grand terroir de s’exprimer au mieux. Cela se remarque notamment dans le 2014, un vin d’une grande pureté. Le 2015 est un millésime qui donne des vins puissants, très élégants, avec beaucoup de fruit, de finesse, aux tanins très aboutis, la qualité sera supérieure au 2014, il se rapprochera, à mon avis, de la qualité du 2010. Toute notre équipe, que ce soit dans les vignes ou les chais, a fait un énorme travail de précision qui donne des résultats tangibles, et c’est très encourageant. Nous avons équipé notre cuvier de cuves de plus petite capacité afin que notre maîtrise de l’ultra-parcellaire soit perceptible. Nous sommes passés de 20 lots de vins finis à 50, ce qui nous permet d’avoir une palette importante pour les assemblages de nos différents vins, un peu comme la palette d’un peintre…” Dégusté sur place, ce Saint-Estèphe 2014 (fin des vendanges 30 Octobre, grande sélection des parcelles), développe un nez puissant où s’entremêlent le poivre et les fruits noirs, une matière dense, intense, savoureuse, un grand vin, très prometteur. Le 2013, aux tanins serrés mais soyeux, un vin classique, ample, solide, grâce à des conditions sélectives extrêmes et... son terroir, qui fait la différence dans ces millésimes difficiles.  Le 2012, souple mais intense, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense, harmonieux aux papilles, est un vin d’excellente évolution et long en bouche. Le 2011, d’une grande typicité, puissant, savoureux et très parfumé (fruits rouges surmûris, cannelle, cuir), est riche en couleur, aux tanins amples et fins, gras, corsé, tout en bouche, de belle garde. Le 2010 est l’un des plus jolis vins de la région, très puissant, où couleur, concentration d’arômes, structure et finesse sont associées dans ce superbe millésime, de robe profonde, aux tanins très fermes et savoureux à la fois, un vin racé où s’entremêlent les nuances de violette, de groseille, de cacao, de garde.  Formidable 2005, qui se caractérise par une charpente solide et des nuances de fruits cuits, de base tannique importante et très équilibrée, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la mûre et les sous-bois, à savourer sur des rognons et ris de veau aux champignons ou un chapon rôti aux pommes farcies au lard. On poursuit avec le second vin, La Dame de Montrose 2014, ample, riche, structuré et puissamment parfumé (fraise des bois, épices) au nez comme au palais, un vin corsé et tout en bouche. Excellent 2012, solide, complexe, intense, avec des arômes de fruits confits et d’épices, de bouche onctueuse, aux tanins veloutés et présents. Le 2011 associe structure et charnu, avec des notes de fruits rouges mûrs, de cannelle et de fumé, des tanins soyeux et souples, tandis que le 2010, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez complexe où dominent la griotte et la cannelle, associe rondeur et structure. Très joli 2008, classique du millésime, où se mêlent fraîcheur et intensité, très aromatique.

   

MONTROSE AU SOMMET

Famille Bouygues - Gérant : Hervé Berland

33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 12
Télécopie : 05 56 59 71 86
Email : chateau@chateau-montrose.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR
e_bordeaux_superieur.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GALAND
JAYLE (Bx)
BELLEVUE-FAVEREAU
BOSSUET
BRAN DE COMPOSTELLE
CRAIN
GRAND FRANÇAIS
PANCHILLE
PASCAUD
FILLON
LAGRANGE LES TOURS
THURON
PIERRAIL
VILATTE (BX)
BÉCHEREAU
BURLIGA
PAILLETTE
LAMOTHE VINCENT
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FONTBONNE (BX)
LA MARECHALE
LAUBERTRIE (BX)
LAVISON
SAINTE-BARBE
BELLE GARDE
BOUTILLON
BERNADON (BX)
CORNEMPS
MASSON/GASSIES-GAUTEY (BX)
ENTRE-DEUX-MONDES
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
LAJARRE
PENIN
SIRON
LAUDUC
MALEDAN (BX)
BALLAN-LARQUETTE/CHAIGNE (BX)
CHAMP DU MOULIN
MAUBATS
CROIX DE QUEYNAC
LE SEPE
BASTIAN
FONT-VIDAL (BX)



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PIOTE*
VRAI CAILLOU*
ARRAS
LISENNES*
PARENCHÈRE
CASTENET
LUGAGNAC
REIGNAC
CAZENOVE
BRANDILLE*
CANTEMERLE*
(HAUT-BRANA*)
PEYFAURES
VIEILLE TOUR
LA GALANTE
L'HERMITAGE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FARIZEAU*
HAUT-MONGEAT*
ELIXIR de GRAVAILLAC
COLLINES*
TUILERIE du PUY
BUISSON
LES MARÉCHAUX (BX)
MAISON NOBLE
FRANQUINOTTE (BX)



TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LARTIGUE CEDRES (BX)
(LAVILLE)
(CANET (BX))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA FLEUR HAUT GAUSSENS*
(PRIEURÉ MARQUET*)
BRANDE-BERGÈRE*

> Nos coups de cœur de la semaine

CHARPENTIER


Belle exploitation familiale dont la devise me plaît particulièrement : “mieux vaut viser l’excellence et la rater d’un peu que de viser la médiocrité et de l’atteindre”. C’est aujourd’hui la huitième génération de vignerons qui dirige cette Maison fondée en 1855. Le vignoble compte 20 ha sous lutte raisonnée. L’encépagement est unique et atypique pour la région de la vallée de la Marne : 45% de Chardonnay, 40% de Pinot meunier et 15% de Pinot noir. La calèche, emblème de la maison représentée sur l’étiquette de la cuvée Terre d’Émotion, symbolise le devoir de perpétuer le savoir-faire et les valeurs reçus en héritage. Les parcelles de vieilles vignes destinées à l’élaboration des cuvées Terre d’Émotion sont cultivées en biodynamie. Selon Jean-Marc Charpentier, en 2016, “si la récolte en Pinot meunier et Pinot noir a été faible, il est fort content des vignes cultivées en Biodynamie qui ont donné des vins plus profonds, plus longs. Une nouvelle cuvée est en cours de maturation et sortira fin 2017, début 2018, et ce sont les 2012 qui sont sur le marché cette année.” En effet, ce Champagne brut Terre d’Émotion rosé, est vraiment remarquable, assemblage uniquement de vieilles vignes à dominante de Chardonnay, aux arômes subtils de fraise des bois, de bouche bien équilibrée où l’on retrouve des notes de brioche et d’amande, un vin comme on les aime, franc, de belle teinte, charmeur sur une viande blanche à la crème comme sur un gâteau aux fruits. Leur Champagne Terre d’Émotion Blanc de noirs (Pinot noir majoritaire, et Pinot meunier, issu de vieilles vignes), charpenté, dégage un fruité complexe, généreux et charmeur, un vin très rond mais très fin également, de mousse persistante. Le Terre d’Émotion Blanc de blancs (pur Chardonnay vieilles vignes et vinifications parcellaires) est de mousse légère et intense, de bouche puissante, riche en arômes (amande, fleurs blanches...), de belle charpente. Le Champagne Terre d’Émotion Brut Vérité, aux notes florales complexes (rose, acacia…), fondu, de jolie mousse, de belle teinte, tout en fruité, est parfait sur des huîtres gratinées au Champagne ou des écrevisses en papillotes aux fines herbes. On poursuit avec le brut Réserve, assemblage de trois cépages à dominante Pinot meunier avec des vins de réserve en plus grande proportion, à la fois charpenté et distingué, d’une belle nervosité, d’une grande élégance, une cuvée aux senteurs d’agrumes mûrs et de noix. Le Charpentier brut rosé est d’une belle vinosité mais avec cette nervosité charmeuse, de très bonne bouche, tout en nuances d’arômes. Le Charpentier brut Millésime 2008, au bouquet fin, discrètement citronné et épicé, exhale des senteurs acidulées et élégantes.

Jean-Marc et Céline Charpentier
11, route de Paris
02310 Charly-sur-Marne
Téléphone :03 23 82 10 72
Télécopie :03 23 82 31 80
Email : info@champagne-charpentier.com
Site : www.vinsdusiecle.com/champagnecharpentier
Site personnel : www.champagne-charpentier.com

BADER MIMEUR


La Famille Bader-Mimeur est propriétaire et exploite 98% des vignes du domaine du Château de Chassagne-Montrachet depuis 1919. Marie-Pierre Bader-Fossier, petite-fille de Charles Bader et d'Elise Mimeur, vous renseignera sur la généalogie de la famille, à moins qu'elle ne vous pilote dans les vignes ou la cave. Alain Fossier, son mari, est passionné par les produits de la terre et les arts culinaires. Son père était agriculteur-éleveur et son grand-père maternel torréfacteur. Rien d'étonnant à ce qu'il se soit intéressé au domaine et à ses vins d'exception. Leurs enfants Nathalie et Sébastien aiment séjourner au domaine et ne manquent pas une occasion de venir déguster les vins nouveaux. Jean Luc Huguenin, chef de culture passionné par la vigne et la vinification vous recevra sur rendez-vous. On y élève ce Château de Chassagne-Montrachet rouge 2014 (le bas du Clos, avec des terres plus argileuses, est planté en Pinot noir, une parcelle de 2 ha de vignes de plus de 60 ans, vinification en cuves de chêne et élevage en fûts 18 mois), un vin de bouche subtile avec des nuances d’amande et d’agrumes, tout en structure et parfums, riche au nez comme au palais. Le 2013 est vin avec des saveurs de cerise, d’humus, associant puissance et distinction en bouche, aux tanins savoureux, parfait avec des paupiettes de veau à la bourguignonne ou un faux-filet en croute aux girolles. Le Chassagne-Montrachet blanc Vieilles Vignes 2014 (vignes de 35 ans en moyenne, élevage en fûts de chêne français dont 20% de fûts neufs 15 mois), de belle harmonie, où s’entremêlent des nuances de lis, de pomme mûre et de fumé, d’une élégance persistante. Le Chassagne Montrachet blanc 2014, au nez intense (fleurs, fruits, fougère), est une belle réussite, charmeur, dense et fin à la fois. Goûtez le Saint-Aubin Premier Cru En Remilly blanc 2014, avec ces notes de fumé, très bien vinifié, qui associe la fraîcheur à l’élégance, de robe brillante et limpide, et le Bourgogne Pinot Noir 2014, de robe rubis, avec des arômes de fruits surmûris.

Gérant : Alain Fossier
1, chemin du Château
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 30 22 et 06 22 86 48 29
Email : info@bader-mimeur.com
Site personnel : www.bader-mimeur.com

Vignobles PELLE


Une histoire familiale qui débuta, en 1840, au Château de Jayle. Cinq générations s’y sont succédées donnant naissance également au Château Les Ancres et produisant des Bordeaux et Côtes de Bordeaux Saint-Macaire, répartis sur une superficie de 68 ha.  Le Bordeaux rouge Châteaux de Jayle Barrique 2010, 95% Cabernet-Sauvignon et 5% Merlot, élevé en barriques pendant 8 mois, coloré, a des notes de cassis très mûr et d’épices, un vin de fort belle structure, de bouche savoureuse et persistante. Le Côtes de Bordeaux Saint Macaire blanc sec Acacia 2014, 70% Sauvignon et 30% Sémillon, élevé en fûts d’acacia pendant 6 mois, dégage des nuances d’amande et de citron, d’une belle couleur or, ample et rond. Séduisant Côtes de Bordeaux Saint Macaire blanc sec Plaisir Fruité 2015, 100% Sauvignon, élevé en cuves Inox, est classique, au nez à dominante de fruits frais, fin et rond.


1 et 2, Jayle
33490 Saint-Martin-de-Sescas
Téléphone :05 56 63 60 90
Télécopie :05 56 63 60 90
Email : contact@vignobles-pelle.com
Site personnel : www.vignobles-pelle.com

CHEVILLON-CHEZEAUX


Ici, on est vignerons depuis 5 générations (9 ha de vignes). Les méthodes de travail et de vinification sont restées traditionnelles, avec des vendanges manuelles, une cuvaison longue et un élevage dans des fûts de chêne pendant 18 à 24 mois. Le Domaine Chevillon-Chezeaux produit plusieurs appellations : Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne-Passetoutgrain, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Blanc et Rouge; des appellations villages, Vosne Romanée, Nuits-Saint-Georges, et des appellations Nuits-Saint-Georges Premiers Crus Champs-Perdrix, Bousselots Rouge et Saint-Georges, notamment. Les cépages sont le Pinot Noir et le Gamay (1/3-2/3) pour le Bourgogne Passetoutgrain, le Pinot Noir pour le reste des appellations rouges; l’Aligoté, le Chardonnay et le Pinot Blanc pour les appellations de blancs. Actuellement, il est exploité par Philippe et Claire Chezeaux, et leurs vins sont devenus des références. Le plaisir est bien là, en effet, avec son Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges 2014, un vin très typé, aux tanins mûrs, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, ample en bouche, de très bonne garde. Le 2013 est d’une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Superbe 2012, où l’élégance prime, parfumé, typé, rond mais de jolie charpente, avec des connotations de fraise des bois et d'épices, tout en bouche, où se décèle une jolie finale corsée_definition.html"class="lexique" target="_blank">corsée au palais, un grand vin qui demande une cuisine délicate comme, par exemple, une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou un rôti de veau en croûte. À ses côtés, le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Aux Champs-Perdrix 2014, aux tanins très élégants mais fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicé, de bouche intense, d’excellente évolution. Le 2013 est coloré, au nez complexe avec des notes de fruits rouges cuits et une pointe de réglisse, de jolie bouche. Le 2012, très fin, ample, de robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, est idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de boeuf aux pruneaux farcis. Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Porêts 2014 est de couleur rubis, tout en finesse comme il se doit, mêlant charpente et souplesse, aux senteurs de fruits rouges mûrs et de sous-bois, qu’il faut apprécier sur un civet de lapin, par exemple. Le 2013 dévoile un bouquet puissant de violette, de sous-bois et de cuir, un vin séducteur, aux tanins savoureux. Le 2012 dégage des notes de cassis cuit, de robe rubis, souple et corsé à la fois, de belle complexité (cassis mûr, fraise des bois, violette). On continue avec le Nuits-Saint-Georges les Saint Julien 2014, fort bien élevé, aux tanins présents, riche et intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise et de sous-bois. Le 2013, au nez marqué par des arômes de cassis et de framboise, avec cette nuance de truffe caractéristique.

Philippe et Claire Chezeaux
41, rue Henri-de-Bahèzre
21700 Nuits-Saint-Georges
Téléphone :03 80 61 23 95
Télécopie :03 80 61 13 57
Email : domainechevillonchezeaux@vinsdusiecle.com
Site : domainechevillonchezeaux


> Nos dégustations de la semaine

CAVES de La SALLE


Voici un excellent Chinon rouge cuvée La Rouge 2014, Cabernet franc, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes de cannelle, très réussi, structuré, allie distinction et richesse (8,50€).
Le Chinon rouge cuvée Vieilles Vignes 2015, Cabernet franc est de couleur pourpre, charpenté, élégant, tout en bouche, avec des notes de mûre, un vin rond avec des tanins mûrs, charnu (6€).

Earl Rémy Desbourdes
La Salle
37220 Avon-les-Roches
Tél. : 02 47 95 24 30 et 06 80 30 27 16
Fax : 02 47 95 24 83
Email : remi.desbourdes@wanadoo.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château HAUT-BEYNAT


Cette propriété familiale depuis trois générations, d'une superficie de 15 ha, est gérée par Paul et Florence Cardoso depuis 1997, qui ont su apporter une impulsion dynamique, avec des investissements judicieux et un objectif permanent qu'ils vivent comme une mission : élaborer des vins de qualité, empreints d'authenticité.
Fidèle à lui-même, un Castillon Côtes de Bordeaux 2012, élevé en fûts de chêne, d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, est un vin ample, chaleureux et très agréable. Le 2011, très aromatique, avec ces notes subtiles et intenses d’humus, de petits fruits rouges surmûris et d’épices, développe une bouche soyeuse et une jolie robe pourpre. Le 2010, de couleur intense, aux notes de pruneau, harmonieux, aux tanins riches mais soyeux, est bien classique de ce beau millésime, de bonne garde comme en témoigne le 2009, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, d’une belle finale en bouche, est très bien équilibré, aux connotations de sous-bois et de fruits cuits (7,50 € environ). Le Bordeaux Clairet Bel Ami 2013 est de teinte soutenue, gourmand, à prévoir sur une salade de tomates mozzarella.

Florence et Paul Cardoso

Château LAFARGUE


Une propriété menée par Jean-Pierre Leymarie, ancien maraîcher, qui s’est passionné pour son cru, le développant petit à petit.
Le domaine compte 18,35 ha : presque 16 ha en rouge et 2,5 en blanc. Les vignes ont une moyenne d'âge de 20 à 25 ans. Le vignoble est planté en Cabernet-Sauvignon, Merlot, Cabernet franc et Petit Verdot pour les rouges, Sauvignon et Sauvignon gris pour les blancs.



Cela donne ce grand Pessac-Léognan cuvée Prestige rouge 2012 (sélection de vieilles vignes, faibles rendements, vendanges manuelles à maturité optimale, critères phytosanitaires rigoureux), avec un nez de fruits noirs et d’humus bien prononcé, aux tanins très bien équilibrés, de bouche corsée et soyeuse, aux notes de mûre et de poivre, un vin d’excellente évolution. 
Le Pessac-Léognan rouge classique 2013, souple, avec des tanins fondus, très est agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, associe distinction et rondeur, à déboucher sur une épaule de veau aux oignons ou un râble de lapereau en feuilleté.

Le Pessac-Léognan cuvée Alexandre blanc 2013, au nez subtil (fleurs blanches, pêche...), tout en rondeur et persistance, suave et délicatement parfumé.



Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox


Le Pessac-Léognan blanc 2014, avec cette touche d’acidité séduisante, est un joli vin, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, de bouche vivace, parfait sur un jarret de veau aux légumes ou des poivrons farcis.

Jean-Pierre Leymarie

> Les précédentes éditions

Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015

 




CHATEAU DE GUEYZE


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHARLES SCHLERET


DOMAINE DE LA VALERIANE


CHATEAU FABAS


CHAMPAGNE GREMILLET


CHATEAU PONT LES MOINES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales